Les thèmes de recherches au cœur du LIA LCMQ sont principalement en physique fondamentale. L’accent étant mis sur l’échange d’idées, d’expertises et sur le partage de ressources expérimentales complémentaires en plus de renforcer les collaborations à la fois sur des sujets scientifiques, mais également par l’échange d’étudiants, l’organisation de workshops, d’écoles d’été ainsi que par des séjours de courte durée en France et au Canada.

Le LIA renforce les collaborations entre équipes françaises et canadiennes dans les domaines des circuits et matériaux quantiques, et permet de tisser de nouveaux liens entre ces domaines. Aussi, le programme scientifique se décline sur trois points :

  • sur le plan des circuits quantiques : développements théoriques et expérimentaux des circuits supraconducteurs (qubits, amplificateurs), des circuits faits de conducteurs normaux et de jonctions entre supraconducteurs et matériaux normaux (dynamique, bruit), de circuits faisant intervenir des matériaux bidimensionnels (transport dynamique dans le graphène, propriétés électriques et optiques de points quantiques semi-conducteurs)
  • sur le plan des matériaux quantiques : études expérimentales et théoriques des supraconducteurs non-conventionnels, plus spécifiquement les supraconducteurs à base de pnictures de fer et à haute température critique (transport de charge et de chaleur en conditions extrêmes de champ magnétique intense, très basse température et sous pression), des systèmes magnétiques frustrés (RMN), des hétérostructures à base d’oxydes (fabrication, caractérisation et transport), des oxydes magnétiques d’intérêt pour la spintronique et la réfrigération, et des matériaux topologiques.
  • sur le plan interdisciplinaire : faire naître des collaborations entre ces deux domaines, notamment dans l’application des méthodes théoriques similaires et dans l’étude de systèmes aux propriétés topologiques  à l’interface entre les deux champs principaux du LIA.